Menu
Votre version de navigateur ne vous permet pas de profiter pleinement du site SMILE. Nous vous recommendons de procéder à sa mise à jour.

News

SMILEFebruary, 12 2018

Lancement de huit appels à projets dans le cadre du PIA3

Lancés le 9 février par le gouvernement, ils s’inscrivent dans l’action « démonstrateurs et territoires d’innovation de grande ambition » de la troisième période du Programme d’investissements d’avenir. 300 millions d’euros de financement seront apportés à ces projets sur 2018 et 2019. Les candidatures sont attendues avant le 17 juin 2019 pour les bâtiments, l’industrie éco-efficiente et les réseaux énergétiques optimisés, avant le 16 septembre 2019 pour les biocarburants avancés, avant le 19 septembre 2019 pour les énergies renouvelables et avant le 14 novembre 2019 pour la mobilisation de la biomasse.

 

Date d'ouverture du dépôt des dossiers : 09/02/2018 12:40:52

 

 

#IA 8 nouveaux appels à projets : Démonstrateurs et territoires d’innovation de grande ambition

http://presse.ademe.fr/wp-content/uploads/2017/12/vignette-ia_350x220_acf_cropped-300x189.jpgNicolas Hulot, ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et Guillaume Boudy, Secrétaire général pour l’investissement lancent 8 appels à projets portant sur les thématiques de la transition écologique et énergétique.

Les activités liées à la transition écologique et énergétique démontrent tous les jours une rentabilité économique croissante sur des marchés de plus en plus nombreux. L’action « Démonstrateurs et territoires d’innovation de grande ambition » de la troisième période du Programme d’investissements d’avenir (PIA3) poursuit l’objectif d’augmenter le potentiel de croissance de l’économie française en soutenant les entreprises.

Les 8 nouveaux appels à projets lancés ce jour, permettront d’apporter en 2018 et 2019 un soutien financier de 300 M€ à des projets de recherche et développement d’excellence sur des thématiques d’avenir.

 

 

 

Les 8 appels à projets

Centré sur la thématique des bâtiments à hautes performances environnementales, cet appel à projets a pour objectif de soutenir des méthodologies, des technologies, des services et des solutions industrielles ambitieuses, innovantes et durables destinées aux marchés de l’immobilier.

 

Cet appel à projets a pour objectif de promouvoir des filières agricoles et agro-alimentaires éco-efficientes qui mettent en œuvre des technologies et organisations innovantes, génératrices d’activité économique pérenne et réduisant leur empreinte environnementale sur l’ensemble du cycle de vie. Il s’inscrit dans la ligne des enjeux du plan « agriculture-innovation 2025 » et des conclusions des ateliers des « Etats généraux de l’alimentation ».

 

L’objectif de cet appel à projets est le développement d’innovations technologiques et / ou organisationnelles et de solutions industrielles visant, d’une part à améliorer la conception de produits et services économes en ressources et moins impactants pour l’environnement, dont ceux générant un changement de modèle économique (de la vente de biens vers la vente d’un usage) ; d’autre part à lever les freins au recyclage et à la valorisation, y compris énergétique, de déchets contribuant ainsi à̀ la transition vers une économie plus circulaire.

 

Centré sur les développements de solutions de production d’énergies renouvelables innovantes, durables et compétitives permettant une diffusion large sur le marché́, cet appel à projets vise deux objectifs principaux : la baisse du coût de production de l’énergie et la réduction de l’empreinte environnementale des systèmes.

 

Cet appel à projets a pour objectif de promouvoir des filières industrielles éco-efficientes qui mettent en œuvre des technologies et organisations innovantes, génératrices d’activité économique pérenne et réduisant leur empreinte environnementale. Il s’inscrit dans la nouvelle impulsion pour le Conseil National de l’Industrie et vise l’industrie manufacturière et l’industrie des biens de consommations.

 

Cet appel à projets a pour objectif de financer des démonstrateurs et briques technologiques dans le domaine de la chimie, des biotechnologies, des matériaux et des biocarburants, afin de permettre le développement de produits biosourcés non alimentaires et de biocarburants avancés, tout en réduisant les impacts sur l’environnement. Il s’inscrit dans la ligne des priorités de la stratégie nationale Bioéconomie du plan « agriculture-innovation 2025 », du plan recherche et innovation 2025 de la filière foret bois et des conclusions des ateliers des « Etats généraux de l’alimentation ».

 

Si la biomasse est abondante en France, l’usage de cette ressource renouvelable reste néanmoins actuellement limité au regard de l’ensemble des besoins. Cet appel à projets a pour objectif de soutenir la mobilisation et la première transformation durable, éco-efficiente et économiquement performante, des ressources en biomasse et de faire émerger des projets valorisant l’utilisation de nouvelles ressources (algues, insectes…).

 

Cet appel à projets s’intéresse à des solutions d’optimisation des réseaux énergétiques (électrique, chaleur, froid, gaz). Il vise à promouvoir le développement de solutions innovantes de gestion et de régulation de ces réseaux, de leurs composants et des données. Il cible notamment l’intégration de technologies de l’information et de la communication aux réseaux énergétiques ainsi que le déploiement de solutions de stockage comme levier d’intégration et de valorisation de la production renouvelable.

 

Appel à Projets - Investissements d’Avenir - Réseaux Energétiques Optimisés

Le présent AAP s’intéresse à des solutions d’optimisation des réseaux énergétiques (électrique, chaleur, froid, gaz). A ce titre, il vise à promouvoir le développement de solutions innovantes de gestion et de régulation de ces réseaux, de leurs composants, des données qui en sont issues, ainsi que des éventuelles interactions et interfaces entre eux ou avec les sources de production en amont et les usages en aval par tous types de consommateurs. Pour ce faire, le présent AAP cible notamment l’intégration de technologies de l’information et de la communication aux réseaux énergétiques ainsi que le déploiement de solutions de stockage comme levier d’intégration et de valorisation de la production renouvelable.

 

Ces solutions peuvent être de différentes natures et notamment technologiques, économiques, organisationnelles ou juridiques.

 

Ces solutions innovantes devront permettre de :

  • faciliter l’insertion de la production distribuée, à partir de ressources renouvelables ;
  • limiter le recours à des moyens de production fortement émetteurs en CO2, tout en garantissant l’équilibre offre – demande en cas d’indisponibilité des ressources variables, et en limitant la congestion et les investissements dans de nouvelles infrastructures ;
  • anticiper l’évolution de l’environnement des réseaux (automatisation des réseaux de distribution, déploiement des compteurs communicants, introduction des nouvelles technologies de l’information et de la communication, émergence des bâtiments et territoires à énergie positive, nouvelles formes de mobilité, etc.).

Afin de répondre à ces objectifs, les projets attendus pourront traiter des axes listés ci-après.

Axe 1 – Le réseau électrique

Axe 2 – Le réseau de gaz

Axe 3 – Les réseaux de chaleur et de froid

Axe 4 – Interaction entre réseaux

 

Cet AAP vise à financer des innovations, des démonstrateurs et des expérimentations pré-industrielles. Tous les projets déposés devront avoir pour objectif premier de répondre à la demande stricte d’un marché. Le degré d’innovation des solutions développées devra donc être fixé par le besoin du client. D’autre part, le coût global (investissement et exploitation) de la solution innovante sera calibré par la capacité financière des clients ou consommateurs finaux. Les marchés visés devront donc être rentables à terme. Ils devront être bien identifiés, caractérisés et quantifiés.


Recommandation pour le dépôt de dossier
Attention : Seul le coordinateur du projet peut déposer celui-ci. Si vous êtes un partenaire, merci de contacter le futur coordinateur afin que celui-ci puisse remplir et déposer le dossier.

 

Documents de l'appel :

 

Cahier des charges AAP Réseaux énergétiques optimisés - PDF - 758,30 Ko

Synthèse d'aide au dépôt - PDF - 808,89 Ko

 

Contact(s)

 

Courriel : aap.reseaux@ademe.fr


Il est vivement conseillé de contacter les personnes ci-dessus, en amont du dépôt du dossier, pour tous renseignements ou conseils relatifs au montage et à la soumission de votre dossier.