Menu
Votre version de navigateur ne vous permet pas de profiter pleinement du site SMILE. Nous vous recommendons de procéder à sa mise à jour.

Actualités

SMILE22 mai 2018

Autoconsommation collective : 3 nouveaux projets homologués « SMILE »

L’autoconsommation collective devient une tendance de fond dans le domaine de la transition énergétique. 

 

Depuis le début de l’année, les premières opérations d’autoconsommation collective émergent sur le territoire français. La Bretagne et les Pays de la Loire s'inscrivent dans cette dynamique nationale en lançant plusieurs projets d’expérimentations, dans le cadre du programme bi-régional SMILE.

L’un d’eux, Partagélec, a été mis en service fin mars à Pénestin (56). Ce projet fait partie des 4 expérimentations sélectionnées par ENEDIS au niveau national. Il consiste à produire de l’énergie pour des bâtiments publics et d’en faire profiter 12 entreprises et des habitations voisines.

 

Ce lundi 14 mai, lors du conseil d’administration de l’association SMILE, 3 projets d’autoconsommation collective ont été homologués. Le programme SMILE compte maintenant 9 expérimentations de circuits courts de l’énergie.

 

La Bretagne compte un nouveau projet d'autoconsommation collective. Implanté à Langouët (35), commune déjà fortement engagée dans le développement durable et l'écologie, ce nouveau projet utilisera la technologie du tracker solaire et proposera une solution de stockage de l'énergie. Le tracker solaire, contrairement au panneau photovoltaïque, est un élément mobile qui cherche le rayonnement maximum en restant perpendiculaire au soleil. Innovation à la clé, le projet s'appuiera sur la blockchain pour compter et répartir les échanges entre consommateurs et producteurs, lors de la vente de l'énergie autoproduite. 

 

En région Pays de la Loire, 2 nouveaux projets d'autoconsommation collective ont également été homologués.

 

Le premier, consiste à réaliser une installation photovoltaïque en autoconsommation collective sur le Retail Park de l'Intermarché de Noirmoutier associant plusieurs entités. Ce projet est innovant par la construction du modèle économique sur une zone commerciale et touristique et intégrera également des bornes de recharges de véhicules électriques (VE). 

 

Le second projet d'autoconsommation collective, s'inscrit dans la création d'une zone à énergie partagée - Bois Cesbron - à Orvault (44), intégrant bâtiments tertiaires et techniques, salle de spectacle, aire des gens du voyage, ombrières photovoltaïque, IRVE et flottes de VE. Cette opération doit aboutir à un modèle économique intelligent entre autoconsommations individuelle et collective. 

 

Dans sa mission d'accompagnement, l'association SMILE apporte son soutien auprès des professionnels. Le déploiement croissant de projets et d'expérimentations permettront de recueillir des données de terrain et de faire avancer la transition énergétique.