Menu
Votre version de navigateur ne vous permet pas de profiter pleinement du site SMILE. Nous vous recommendons de procéder à sa mise à jour.
OUESSANT
RENNESGRID
PRIDE
PENESTIN
PHEBUS

Les projets en déploiement

    PHEBUS

    L'école Saint-Pierre à Melesse emménagera dans de nouveaux locaux à la rentrée 2018. Sur le site actuel, une résidence comportant 51 logements sera construite par le promoteur coopérative Cap Accession. La résidence, appelée Phébus, hébergera une centrale photovoltaique de 100kWc et intégrera une opération d'autoconsommation collective dans le quartier. 

     

    L'objectif est de mettre en place un circuit-court de l'énergie avec le montage suivant :

     

    • Les futurs occupants de la résidence « Phébus », ainsi que les autres consommateurs du quartier, s'associent sur la base du volontariat au sein d'une société de type coopératif créée pour le projet,
    • La société investit dans l'installation panneaux photovoltaïques, l'exploitera et deviendra fournisseur de proximité,
    • Les personnes qui souhaitent participer à l'opération d'autoconsommation collective consommeront directement l'électricité produite localement et utiliseront le réseau en complément (deux factures d'électricité : le fournisseur de proximité et le fournisseur réseau).

     

    Le projet étudie la mise en place du pilotage de la consommation par la programmation des usages spécifiques ainsi qu’une solution de stockage de l'énergie excédentaire, avec l’objectif de pouvoir favoriser les technologies innovantes développées en Bretagne afin de leur offrir une opportunité de déploiement industriel.

     

    Valeur ajoutée du projet :

     

    • La répartition de la production entre les consommateurs sera assurée par le gestionnaire de réseau Enedis à travers ses nouveaux outils de comptage virtuel
    • L’accent sera mis sur le caractère participatif du projet qui facilitera grandement l'acceptabilité sociale
    • La boucle de réseau électrique concernée par cette opération d’autoconsommation collective (OAC) est située dans un quartier résidentiel. L’enjeu de ce projet est de déterminer dans quelle mesure et à quelle(s) condition(s) une OAC peut être mise en place dans un quartier dont la consommation diurne est relativement faible 
    • Ce projet, soucieux de son empreinte écologique, s’inscrit dans le respect d’une densité raisonnée, d’une implantation urbaine soucieuse des cheminements doux et dans le cadre d’une mixité

    Date de lancement :
     

    • Démolition de l’école actuelle : été 2018
    • Début de la construction : automne 2018
    • Livraison du bâtiment + installation PV : fin 2019 – début 2020

    Porteur de projet

    LocalisationSite de l’Ecole Saint-Pierre. Rue de Saint-Germain – MELESSE
    Date de lancementjuillet 2018
    Domaines d'applications
    • Autoconsommation collective
    • Stockage de l’énergie excédentaire
    • Mesure de la consommation électrique des habitants pour affiner les études techniques 
    • Création d’une dynamique de quartier sur la maîtrise de l’énergie
    • Accompagnement des habitants dans l’optimisation de l’autoconsommation
    Ce projet vous intéresse ?Contactez-nous
    Partenaires
    L'action de SMILE pour ce projet
    Vous avez un projet ? Une solution ?Contactez-nous

    Les projets en déploiement

      OUESSANT

      Sur les territoires insulaires comme Ouessant, non raccordés au réseau électrique continental, l’électricité est produite par des centrales à fioul fortement émettrices en CO2 et dont les coûts de production et de maintenance dépassent largement ceux des installations continentales.

       

      Lauréate de l'appel à projet de la Région Bretagne "Boucle Énergétique Locale" (BEL), l’île d’Ouessant a d’ores et déjà engagé sa transition énergétique à travers la mise en place de la BEL Energ’enez, portée par l’Association Les îles du Ponant (AIP) et axée sur un programme d'actions de 3 ans visant :

       

      • la réduction des consommations d’énergie : distribution de LED aux usagers, rénovation énergétique de l’éclairage public et des bâtiments, remplacement des appareils énergivores, etc.
      • la production locale d’énergie à partir de sources renouvelables : centrales photovoltaïques sur les bâtiments publics de l’île ;
      • la mobilité électrique : via un futur démonstrateur de borne de recharge, alimenté par la production d’origine renouvelable ;
      • la sensibilisation, la formation et la participation des usagers et du grand public pour substituer les usages d’origine fossile par les usages sourcés d’énergie renouvelable.

       

      L’objectif final pour l’île d’Ouessant étant d’atteindre une production d’énergie à 100% renouvelable à l’horizon 2030.

       

      Dans ce cadre vient se greffer le Projet INTERREG MANCHE « ICE » (Intellient Community Energy), coopération franco-anglaise, dédié au développement et à la promotion de smart grids pour la production, le stockage et la consommation d’énergie bas carbone dans les territoires isolés.

       

      S’étendant sur 4 ans, le projet vise à la mise en place d’un ensemble de solutions de gestion de l'énergie basées sur les technologies des smart grids associées à une production d'énergie marine (via l’hydrolienne Sabella D10), exploitant le courant du Fromveur (zone de courant très violent située en mer d'Iroise, entre l’archipel de Molène et l’île d’Ouessant).

      Objectif : valider ce modèle énergétique autonome à échéance 2020 pour pouvoir le commercialiser par la suite sur des zones isolées comparables.

       

      Afin de gérer l’adéquation entre la consommation et la production d’origine renouvelable, le pilotage du système électrique de l’île (assuré par EDF SEI) est optimisé par la mise en place d’un dispositif de stockage de l’énergie. Ce dispositif est complété par la mise en place d’Heures Creuses EnR via le fournisseur EDF SEI, en lien avec ENEDIS qui a déployé l’infrastructure de compteurs communicants Linky et l’AIP pour l’accompagnement des citoyens. Par ailleurs, l’accès aux données caractéristiques de l’île avec le site open data proposé par EDF SEI offre aux différents acteurs la possibilité de développer de nouveaux services.

       

      1L’Association Les îles du Ponant est également lauréate de l'appel à projet national "Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte" (TEPCV) pour les îles du Finistère (Batz, Ouessant, Sein, Molène et Saint Nicolas des Glénan).

      2Light-Emitting Diode.

       

      Valeur ajoutée du projet

       

      • Accompagnement des citoyens et sensibilisation des visiteurs de l’île.
      • Test grandeur nature des briques technologiques.
      • Mise à disposition des données caractéristiques de l'île à travers un site open data.
      • Étude in vivo du modèle économique dans le but de répliquer le projet en France ou à l’international.

      Calendrier :

       

      • 2017 : volets stockage et pilotage intelligent. Raccordement de la première centrale photovoltaïque.
      • 2018 : volet consommation et validation du (ou des) modèle(s) économique(s). Production d'énergie par l’hydrolienne.
      • 2019 : prospective sur l’adaptation du modèle à d’autres sites insulaires.
      • Fin du projet prévu en août 2020.

       

      Porteurs du projet :

      BEL Energ’enez : AIPAIP

      ICE : consortium franco-anglais / BDI

      BDI
      Pilotage du système électrique : EDF SEIEDF
      Syndicat Départemental d'Energie et d'Equipement du FinistèreSDEF

       

      Porteurs de projet

      LocalisationIle d'Ouessant - Finistère
      Date de lancementoctobre 2016
      Domaines d'applications
      • Smart îles.
      Ce projet vous intéresse ?Contactez-nous
      Partenaires
      L'action de SMILE pour ce projet
      Vous avez un projet ? Une solution ?Contactez-nous

      Les projets en déploiement

        PRIDE

        PRIDE est un projet “transverse” de SMILE. Son objectif réside dans la définition des contours fonctionnels et la mise en œuvre d’une plateforme de collecte, de traitement et de visualisation des données énergétiques d’origines très diverses sur les Régions Bretagne et Pays de la Loire.

         

        Tout naturellement, PRIDE s’intégre donc dans le développement du projet SMILE qui comporte plusieurs projets de déploiement de solutions intelligentes productrices ou utilisatrices d’énergie (électrique, gazière, chaleur, eau).

         

        Cette plateforme permettra ainsi d’analyser les résultats des politiques énergétiques territoriales à différentes échelles et de démontrer l’intérêt des solutions et projets smart grids, notamment en termes de MDE (maîtrise de la demande de l'énergie).

         

        Valeur ajoutée du projet :

         

        • Mise en place d'un service public régional de la donnée énergie : collecte de données.
        • Projet réunissant l'ensemble des gestionnaires de réseaux d'électricité et de gaz.
        • Laboratoire de réflexion sur la gouvernance des données.
        • Laboratoire de réflexion sur le modèle administratif de la plateforme (statut juridique, encadrement des services, utilisation et évolution)

        Projet PRIDE

         

        Porteur de projet

        LocalisationTerritoire SMILE
        Date de lancementjuin 2017
        Domaines d'applications
        • Gestion de la donnée de l'énergie.
        • Accompagnement des territoires et des citoyens.
        • Rénovation énergétique.
        • Mobilité électrique.
        • Informations temps réel (production, consommation).
        Ce projet vous intéresse ?Contactez-nous
        Partenaires
        L'action de SMILE pour ce projet
        Vous avez un projet ? Une solution ?Contactez-nous

        Les projets en déploiement

          RENNESGRID

          Implanté au sein de la zone d’activité fortement tertiaire (nombreuses entreprises et zone universitaire) de Ker Lann sur la commune de Bruz (35), RennesGrid est un projet de transition énergétique territorial orienté sur l’autoconsommation collective à travers une source locale d’énergie (le photovoltaïque), des dispositifs de stockage et une collecte de données énergétiques (via des compteurs intelligents Linky).

           

          Toutes ces actions sont couplées en parallèle à une politique active de réduction des consommations des abonnés (à hauteur de 15%).

           

          L'offre proposée par le projet RennesGrid allie donc la vente de production locale à une démarche collective de Maîtrise de la Demande d'Énergie via le pilotage des consommations, dans une démarche ciblée selon le type de client et son potentiel d'économies d'énergie.

           

          Valeur ajoutée du projet :

           

          • Premier projet d'autoconsommation collective à l'échelle d'une zone d'activité tertiaire.
          • Précurseur de la réglementation sur l'autoconsommation collective (dont le décret a été publié le 28 avril 2017).
          • Néanmoins, certains points réglementaires nécessitent encore des adaptations, notamment pour le seuil fixé par les précédents décrets (100 kW).
          • Un microgrid dédié aux services énergétiques.
          • Un modèle d’affaire inédit : MDE + production EnR

          Porteur de projet

          LocalisationBruz, campus de Ker Lann (35)
          Date de lancementdécembre 2017
          Domaines d'applications
          • Zone d'activité intelligente intégrant des fonctions d’autoconsommation collective, de maîtrise de la demande d’énergie et de gestion de la flexibilité électrique.
          • Smart Charging pour la mobilité électrique.
          Ce projet vous intéresse ?Contactez-nous
          Partenaires
          L'action de SMILE pour ce projet
          Vous avez un projet ? Une solution ?Contactez-nous

          Les projets en déploiement

            PENESTIN

            Partagélec Pénestin (du nom de la commune située dans le Morbihan) est un projet d’autoconsommation collective s’appuyant sur la production d’électricité photovoltaïque et basé sur plusieurs sites de la commune. Pénestin est identifié par ENEDIS comme un des 4 projets pilotes en cours sur l’autoconsommation collective au niveau national avec Forcalquier, Bordeaux et Perpignan. La finalité de l’ensemble de ces projets étant de démontrer la viabilité et la pérennité d’un système photovoltaïque en mode autoconsommation. 


            Après une étude de faisabilité, Partagélec Penestin entre progressivement dans sa phase de mise en place opérationnelle. 


            Valeur ajoutée du projet :

            • Mise en œuvre concrète des dispositions réglementaires relatives à l’autoconsommation collective. 
            • Test de viabilité grandeur nature.
               

            Porteurs de projet

            LocalisationZA du Closo (Pénestin) + 10/15 bâtiments tertiaires et particuliers
            Date de lancementmars 2018
            Domaines d'applications
            • Autoconsommation collective
            • Production d’énergie verte
            • Open Data
            Ce projet vous intéresse ?Contactez-nous
            Partenaires
            L'action de SMILE pour ce projet
            Vous avez un projet ? Une solution ?Contactez-nous
            S'abonner à Consommation