Menu
Votre version de navigateur ne vous permet pas de profiter pleinement du site SMILE. Nous vous recommendons de procéder à sa mise à jour.
ATLAS
La Marseillaise
SESPEC
BeFlexi
West Grid Synergy
West Grid Synergy
STOLECT
ENR
Foirail de Chateaubriand
Open Energy Data
ENR
L’Hôtel des Postes de Nantes
SYMBIOSE
ENR
Energy Suite
EffiH2 Vannes
Chaire ValaDoE
Stockage Energie St Joachim
Smart lighting

Les projets en déploiement

    Smart lighting

    Smart lighting est le premier projet 100% éclairage public intelligent homologué SMILE. 

     

    Il s’agit d’un dispositif technologique d’éclairage public intelligent qui vient d’être déployé dans le quartier des Machines de l’Île de Nantes.  Le projet est né dans le cadre du projet “MySmartLife” H2020 en collaboration avec Nantes métropole et le concours d’ENGIE. 

     

    Doté d’un dispositif de télégestion, Smart lighting est capable d’obtenir à distance les informations liées à chaque équipement lumineux du périmètre ou de les piloter depuis le pôle de proximité en charge de l’exploitation de l’éclairage public du quartier. 

     

    Le dispositif de télégestion est couplé à l’installation de Led, et de capteurs de détection de présence. Ces nouveaux équipements communiquent entre eux via un réseau de communication Lora (protocole de communication pour transmettre des données à bas débit et faible consommation électrique, via des objets connectés) qui a été déployé dans la zone.   

     

    Les enjeux : 

    • réduire les émissions de CO2.  
    • limiter la pollution à la fois lumineuse et sonore.  

     

    Les objectifs : 

    • réduire les consommations d’électricité dues à l’éclairage publique, et optimiser la maintenance de l’éclairage.  
    • mettre en place un dispositif capable de s’adapter aux changements urbains grâce à la détection de présence et à la supervision. 

     

    Valeur ajoutée du projet :  

    • un éclairage évolutif avec mise en place de détecteur de présence pour s’adapter aux déplacements des usagers tout en limitant l’impact lumineux des nouveaux habitants de la zone.
    • un gain sur la maintenance : facilité d’intervention, optimisation du temps d’intervention, diminution des déplacements nocturnes pour les équipes techniques. 
    • possibilité d’adapter l’éclairage intelligent à distance en temps réel. 

     

    Date de lancement :  mis en service depuis septembre 2018, testé au moins jusqu’en novembre 2021.   

     


      

    Drapeau européen

     

    Ce projet a reçu un financement du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l'Union européenne en vertu de l'accord de subvention n° 731297.

    Porteurs de projet

    LocalisationLe parc des chantiers sur l’île de Nantes
    Domaines d'applications

    Eclairage public

    Ce projet vous intéresse ?Contactez-nous
    Partenaires
    L'action de SMILE pour ce projet
    Vous avez un projet ? Une solution ?Contactez-nous

    Les projets en déploiement

      Stockage Energie St Joachim

      Saint-Joachim développe depuis 2010 une politique énergétique ambitieuse et volontariste. Celle-ci permet la production systématique d'énergies renouvelables à partir des toitures des bâtiments publics qui sont intégralement couverts de panneaux photovoltaïques (PV).  

       

      Dans le cadre du projet de construction d'une salle festive, une centrale aérovoltaïque supérieure à 100 kVa a été prévue en toiture afin de produire de l'électricité et surtout de récupérer au maximum la chaleur sous les panneaux. À noter, cet équipement s’est accompagné de l’aménagement d’une aire de stationnement recouverte de PV d’une surface de 8000 m2. 

       

      La production d'énergie produite par le bâtiment sera suffisante pour satisfaire à la consommation électrique actuelle de cette salle mais également de trois autres bâtiments publics (un gymnase, un bâtiment sportif, ainsi qu’une halle de raquettes), dans un périmètre de 200 mètres.

       

      Une production d’électricité renouvelable plus importante que la demande 

       

      La commune de Saint-Joachim n’a pas la capacité d’auto-consommer de façon rationnelle au moment voulu les 140 000 kWh produits par la centrale aérovoltaïque sur la salle festive. Face à cette problématique, la commune expérimente aujourd’hui une solution double : 

      • une solution d’autoconsommation sur un même poste basse tension, pour plusieurs bâtiments publics sous maîtrise d'ouvrage communale.  
      • une solution de stockage, qui présente l’avantage de transférer l'énergie produite en période estivale sur la période hivernale.  

       

      Une solution pour stocker le surcroît d'énergie  

       

      La société SYLFEN apporte la solution de stockage hybride, « Smart Energy Hub » associant batteries Lithium-Ion et stockage hydrogène. Pour la commune, cette solution permet d'adapter le produit au volume d'énergie produit et à son autoconsommation.

       

      Cette solution est encore au stade expérimental mais de part sa conception, elle sera évolutive.. Elle ouvre donc des possibilités d'utilisation optimum aux 8 centrales PV actuellement en production qui sont liées par contrat de rachat jusqu'en 2030 (mises en production en 2010).  

       

      De même, au terme des vingt ans d’exploitation, les ombrières (avec leur 1.3 MWh de production) deviendront propriété communale. En adaptant le stockage, l’énergie pourra alors être redistribuée sur le territoire communal. 

       

      Le Smart Energy Hub concernera, dans un premier temps, un module de stockage hydrogène et 50kWh de batteries Li-ion pour permettre de ne réinjecter sur le réseau que 21MWh au lieu de 118MWh par an. 

       

      L’autoconsommation passerait de 40% à plus de 80 % de l'énergie produite localement, renouvelable, et décarbonée.   

       

      Les enjeux : 

      • Stocker l’énergie non autoconsommée et l’utiliser au moment voulu  
      • Augmenter l’autoconsommation de l’énergie renouvelable produite par la centrale aérovoltaïque 

       

      Les objectifs : 

      • Valider le rendement énergétique autour de 60% de la solution de stockage (électrique et thermique).
      • Valider l’autoproduction à 38% (électricité + chaleur).
      • Diminuer de 40% les coûts annuels de la commune en électricité.
      • Diminuer l’empreinte carbone de 23%.
      • Rendre visible les flux pour les utilisateurs.
      • Permettre la commercialisation de la solution issue du CEA : rSOC tech à l’horizon 2021/2022. 

       

      Valeur ajoutée du projet :  

      • Stockage d’énergie en été pour une utilisation en hiver. 
      • Une solution de stockage innovante pour optimiser l’autoconsommation et autoproduction.

       

      Date de lancement :  2019 - 2020. 

      Porteur de projet

      LocalisationSt-Joachim, Chaussée de Bais : 4 bâtiments communaux
      Domaines d'applications

      Autoconsommation PV, stockage

      Ce projet vous intéresse ?Contactez-nous
      Partenaires
      L'action de SMILE pour ce projet
      Vous avez un projet ? Une solution ?Contactez-nous

      Les projets en déploiement

        Chaire ValaDoE

        La Chaire Industrielle ValaDoE (Valeur ajoutée à la Donnée Energie) est un projet innovant qui a pour objectif de développer une recherche de niveau international dédiée à la thématique de la transition énergétique et numérique. Pilotée par IMT Atlantique elle mobilise l’expertise des écoles associées à la Chaire, des partenaires industriels du secteur et des collectivités. 

         

        La Chaire Industrielle ValaDoE vise à capter et à décliner toutes les formes de valeur ajoutée digitale autour de la gestion des données de l’énergie au service des différents acteurs territoriaux du secteur. Elle se propose de les accompagner dans une analyse de la capacité qu’offrent ces sources de données en termes d’efficacité énergétique et de développement économique, dans une démarche de construction collective.

         

        En combinant l’expertise métier des différents acteurs de la chaîne énergétique territoriale avec celle des trois écoles de l’Institut Mines Télécom, la chaire étudiera les spécificités des sources de données (qualité, accessibilité, sécurité, complémentarité, capacité informative…) afin d’identifier ces opportunités collectives.  

         

        Les enjeux :  le déploiement des politiques de transition énergétique.   

         

        Valeur ajoutée du projet : faire converger les connaissances issues du monde académique, le savoir-faire d’industriels du monde l’énergie et l’expérience des collectivités. 

         

        En savoir plus

         

        Porteur de projet

        LocalisationIMT Atlantique Campus de Nantes
        Date de lancementdécembre 2018
        Domaines d'applications

        Données 

        Ce projet vous intéresse ?Contactez-nous
        Partenaires
        L'action de SMILE pour ce projet
        Vous avez un projet ? Une solution ?Contactez-nous

        Les projets en déploiement

          EffiH2 Vannes

          Description du projet

           

           

          Dans le cadre de la transition énergétique, ce projet se situe au croisement de l’industrie et de la mobilité en mixant initiatives publique et privée.

           

          L’usine Michelin de Vannes utilise sur son site industriel de l’hydrogène, aujourd’hui produit à partir d’énergies fossiles (hydrogène « gris »),  pour son process de traitement thermique. Le projet EffiH2 Vannes vise à produire de  hydrogène vert via électrolyse pour les usages industriels de Michelin, d’une part, et, d’autre part, alimenter une station publique de distribution d’hydrogène vert pour véhicules légers et poids lourds. La station va être installée à cet effet à proximité de l’usine Michelin Vannes, ZI du Prat.

           

           

          ENGIE Cofely s’est rapproché de Morbihan Energies, La Banque des Territoires et La Région Bretagne afin de créer une société de projet pour développer l’hydrogène vert sur le territoire et mettre en œuvre cette première station publique de distribution d’hydrogène renouvelable en Bretagne.

           

          Signature de l’accord de Partenariat entre les partenaires avec le soutien de Michelin pour le projet en avril 2018.

           

          Ce projet s’inscrit clairement dans la volonté du territoire, initiée par Morbihan Energies, de développer l’hydrogène renouvelable en particulier pour la mobilité. A ce titre les Partenaires ont créé le Label Morbihan Hydrogène garantissant l’origine local et renouvelable de l’hydrogène. Toutes les entreprises et collectivités souhaitant s’inscrire dans cette démarche peuvent rejoindre l’initiative en signant la Charte.

           

           

          Valeur ajoutée du projet

           

          énergétique : stockage de l’énergie d’origine renouvelable et améliorer son utilisation sur le territoire

          environnementale : décarboner les usages industriels (-210t CO2 par an pour les simple usages hydrogène de Michelin) et par le développement d’une flotte « 0 émission » pour la mobilité

          sensibilisation des citoyens aux usages de l’hydrogène

          économique par la démonstration de la faisabilité technique & économique du projet à échelle industrielle

           

          Date de lancement

           

          Fin 2019

          Porteurs de projet

          LocalisationUsine Michelin Vannes, ZI du Prat
          Domaines d'applications
          • Production d'EnR
          • Stockage de l'énergie
          Ce projet vous intéresse ?Contactez-nous
          Partenaires
          L'action de SMILE pour ce projet
          Vous avez un projet ? Une solution ?Contactez-nous

          Les projets en déploiement

            Energy Suite

            Définition du projet

            Une instrumentation non intrusive des bâtiments et le déploiement d’un réseau de communication LoRAWAN permet la collecte des données (consommation d’énergies, température, humidité, fréquentation, …) et leur remontée dans la plateforme Energy Suite.
            Après leur analyse par des algorithmes basés sur l’intelligence artificielle, la plateforme fournit des alertes en temps réel et des préconisations d’actions adaptées aux exploitants, aux décideurs et aux occupants des bâtiments.
            La mise en oeuvre de cette solution permettrait de réaliser 20 % d’économies par an sur la facture d’énergie pour des bâtiments tertiaires publics ou privés.

             

            Objectifs du projet (Techniques, énergétiques, environnementaux, industriels, commerciaux)

            • Calculer le potentiel d’économie d’énergie si le bâtiment était réglé aux consignes d’usage
            • Valider des déploiements à grande échelle de capteurs LoRAWAN
            • Valider les modèles de traitement des données et la qualité des prévisions, recommandations et alertes
            • Impliquer les exploitants, les décideurs et les utilisateurs des bâtiments et valider l’accompagnement par un service de coaching et valider l’acceptabilité de la plateforme par le biais d’enquêtes
            • Valider le processus d’études de site, de déploiement et de recette. Déploiement rapide et non intrusif (sans arrêt d’exploitation du bâtiment)
            • Valider les modèles de profitabilité et de réplicabilité

             

            Porteur de projet

            Date de lancementnovembre 2018
            Ce projet vous intéresse ?Contactez-nous
            Partenaires
            L'action de SMILE pour ce projet
            Vous avez un projet ? Une solution ?Contactez-nous

            Les projets en déploiement

              Open Energy Data

              Open Energy Data est un projet d’accompagnement des communes dans la gestion énergétique de leur patrimoine, reposant sur le déploiement d’un réseau LoRa associé à des capteurs (compteurs multi-fluides, données de terrain…), une plateforme d’analyse et de restitution et des actions d’accompagnement.

               

              L’objectif est :

               

              • D’assurer le suivi énergétique des bâtiments publics
              • D’identifier et résoudre les dysfonctionnements
              • De mettre en œuvre des actions de sensibilisation pour travailler sur les usages énergétiques
              • De permettre le pilotage à distance des équipements, afin d'optimiser la consommation énergétique et les régulations 

               

              La collecte de données d’énergie dans la métropole, permettra de réduire et d’optimiser les consommations et de prendre des décisions sur l’exploitation des équipements, la rénovation des bâtiments ou encore la sensibilisation des usagers

               

               

              Valeur ajoutée du projet :

               

              • Captation, transmission et analyse des données
              • Pilotage d’équipements
              • Réduction des consommations d’énergies
              • Développement des usages Internet des objets
              • Réduction des couts liés à l’acquisition de données sur la consommation énergétique des bâtiments

               

               

              Partenaires :

              Rennes Métropole, ALEC du pays de Rennes, Communes de Rennes Métropole, consortium d’entreprises et industriel (en cours), IRISA

              Porteur de projet

              LocalisationCesson-Sévigné (35), piscine - Rennes (35), Le Château, Groupe scolaire Les Gantelles - le Rheu (35), L’autre Lieu, Groupe scolaire Clos Joury, Complexe sportif Extension à de nouvelles communes de Rennes Métropole prévue en 2018 et 2019
              Date de lancementjanvier 2017
              Domaines d'applications
              • Démarches participative et accompagnement des usagers
              • Implication des gestionnaires techniques des bâtiments dans la définition des cas d’usages
              • Mise en œuvre d’actions de sensibilisation sur les problématiques énergétiques et environnementales
              • Utilisation d’actions de concertation, de crowdsourcing pour amener à des solutions techniques
              Ce projet vous intéresse ?Contactez-nous
              L'action de SMILE pour ce projet
              Vous avez un projet ? Une solution ?Contactez-nous

              Les projets en déploiement

                L’Hôtel des Postes de Nantes

                Situé en plein cœur de la ville de Nantes, l’Hôtel des Postes va devenir le premier immeuble du genre à fonctionner en semi-autonomie en énergie électrique. Grâce à la mise en place d’un système combinant autoconsommation photovoltaïque, management de l’énergie, recharges de véhicules électriques, flexibilité électrique et pilotage d’équipements techniques, ce bâtiment de 35 000 m2 produira et consommera 16% de sa consommation électrique.
                 

                 

                Valeur ajoutée du projet :

                 

                • Projet transposable à d’autres bâtiments existants du Groupe La Poste et à d’autres grands groupes en zone urbaine
                • Autoconsommation interne au groupe La Poste
                • Actions de sensibilisation intégrées dans le cadre du projet interne « Village La Poste »

                Porteur de projet

                LocalisationNantes
                Date de lancementjanvier 2019
                Domaines d'applications
                • EnR
                • Autoconsommation
                • Management de l’énergie
                • Nouveaux usages
                • Mobilité électrique
                Ce projet vous intéresse ?Contactez-nous
                Partenaires
                L'action de SMILE pour ce projet
                Vous avez un projet ? Une solution ?Contactez-nous

                Les projets en déploiement

                  SYMBIOSE

                  Ce projet vise à exploiter le potentiel solaire des toitures en y installant des serres bioclimatiques capables de capter l'énergie, de pré-chauffer l'eau chaude, d'offrir de nouveaux espaces aux habitants ; et d’interagir avec le réseau énergétique pour anticiper ces variations de consommation et de production.  

                   

                  • Symbiose est équipé d’un outil de prédiction permettant de connaître à tout moment la production d'énergie (à horizon ~48h) d'une part et les besoins en énergie d'autre part. L'outil de prédiction est utilisé pour calculer en continu le bon niveau du compromis entre la température intérieure qui doit être maintenue à des niveaux acceptables et la récupération de calories utilisées pour préchauffer l'eau chaude sanitaire. En fonction des signaux envoyés au système de contrôle commande, la pompe à chaleur est activée quand la prévision indique un surplus de calories ; arrêtée s’il faut, au contraire, maintenir la chaleur dans la serre ; et les aérations du toit sollicitées pour évacuer un trop plein et ne pas créer de surchauffe.
                  • Les serres SYMBIOSE sur des bâtiments connectés à un réseau de chaleur urbain (déploiement prévisionnel de 12 immeubles prévus par Nantes Métropole Habitat) produiront de la chaleur pouvant réduire la consommation au niveau des sous-stations du réseau, de manière intermittente. Le système de pilotage de la serre SYMBIOSE peut contribuer à améliorer l’équilibre production / consommation grâce à ses capacités prédictives. Un diagnostic initial du bâtiment sera réalisé par l’outil de prédiction. Le système de pilotage sera en mesure de prédire à tout moment la quantité de chaleur produite dans les prochaines heures. Ces deux données, essentielles à la gestion de l’équilibre production-consommation, pourront être transmises au gestionnaire du réseau pour que ce dernier puisse ajuster le plan de charge de la chaufferie. Inversement, le système de pilotage pourra exploiter l’inertie thermique du tampon de chaleur dans chaque bâtiment pour décaler dans le temps certains appels de chaleur et éviter par exemple des pics d’appel de puissance (principe aussi valable dans le cas de chauffe-eau électrique).

                   

                  Valeur ajoutée du projet : 

                   

                  • Projet transposable à d’autres bâtiments connectés à un réseau de chaleur
                  • Usage d’un outil de prédiction favorisant une bonne gestion des variations de consommation et de production d’énergie
                  • Un dispositif qui produit de l’énergie renouvelable tout en valorisant le bâtiment d’un point de vue architectural pour créer de nouveaux usages
                  Schéma Symbiose

                   

                   

                  Porteur de projet

                  LocalisationNord de Nantes
                  Date de lancementjanvier 2019
                  Domaines d'applications
                  • Smartbuilding
                  • Smartgrid thermique
                  • Gestion des ENR
                  • Flexibilité, pilotage actif    
                  • Acceptation sociétale
                  Ce projet vous intéresse ?Contactez-nous
                  Partenaires
                  L'action de SMILE pour ce projet
                  Vous avez un projet ? Une solution ?Contactez-nous

                  Les projets en déploiement

                    STOLECT

                    Lauréat du concours mondial de l’innovation, le projet STOLECT2 vise à réaliser la démonstration complète d’un procédé de stockage massif de l’électricité par conversion thermique avec un pilote de 1 MW et 5 MWh. 

                     

                    Le principe du procédé repose sur un cycle thermodynamique qui emmagasine l’énergie électrique sous forme de chaleur sensible dans des matériaux réfractaires portés à haute température, puis qui la restitue lorsqu’un besoin de production électrique apparaît. 

                     

                    La mise en œuvre du procédé repose sur l’utilisation de turbomachines à haute température. Ce procédé de stockage présente de nombreux atouts compétitifs (fortes capacités, faible coût de l’énergie restituée, rendement de 70 %, respect de l’environnement) par rapport aux moyens de stockage à grande échelle connus à ce jour (STEP, CAES). Ces atouts en font un procédé particulièrement adapté au stockage massif des énergies renouvelables (EnR) qui représentent des enjeux stratégiques pour la France et l’Europe.

                     

                     

                    Valeur ajoutée du projet : 

                     

                    • Création d’une nouvelle filière industrielle pour le stockage de l’énergie
                    • Pas de contrainte de site pour son implantation géographique en raison de sa faible empreinte environnementale 
                    • Excellente acceptabilité par le public car il n’y a pas de produits dangereux, les pressions sont faibles, grande compacité du procédé et excellente capacité d’intégration paysagère

                    Porteur de projet

                    LocalisationSite industriel sur le territoire SMILE
                    Date de lancementnovembre 2018
                    Domaines d'applications
                    • Intégration des fortes puissances EnR / EMR sur les réseaux
                    • Optimisation des actifs de production
                    • Optimisation des courbes de charge pour les consommateurs électro intensifs
                    Ce projet vous intéresse ?Contactez-nous
                    L'action de SMILE pour ce projet
                    Vous avez un projet ? Une solution ?Contactez-nous

                    Les projets en déploiement

                      BeFlexi

                      Le projet BeFlexi a pour finalité de faire baisser la facture énergétique (eau, gaz, électricité) des bâtiments d’enseignement, bâtiments administratifs/publics et bureaux tertiaires à hauteur de 30%. 

                       

                      Pour atteindre cet objectif, l’accent est mis sur la structuration et le renforcement de la chaîne de valeurs (du capteur aux utilisateurs) de l’ensemble des acteurs de la filière de la performance énergétique, afin de bâtir une offre technologique globale et performante couplée à un modèle économique rentable et pérenne.

                       

                      Le projet intègre la planification dans le pilotage énergétique des bâtiments (objectif : n’avoir recours à l’énergie que lorsque c’est nécessaire), vise à l’amélioration générale des processus de maintenance et intègre tous les profils d’utilisateurs. Objectif à horizon 2022-23 : 50 000 capteurs et actionneurs produits en Bretagne et équipant 1000 bâtiments sur l’ensemble du territoire SMILE (250 par départements). Phase test sur des établissements scolaires dès 2018. 

                       

                       

                      Valeur ajoutée du projet :

                       

                      • Un projet qui encourage l’implication des usagers dans la transition énergétique 
                      • Un projet catalyseur en matière de changement de comportement (acquisition de bonnes pratiques)

                      Porteurs de projet

                      LocalisationLycées Sévigné (Cesson-Sévigné,35) et Anita Conti (Bruz, 35)
                      Date de lancementavril 2018
                      Domaines d'applications
                      • Déploiement de capteurs/actionneurs en mode plateforme
                      • Collecte et hébergement de données 
                      • Déploiement de services MDE, analyse prédictive et pilotage
                      • Interopérabilité des données
                      Ce projet vous intéresse ?Contactez-nous
                      Partenaires
                      L'action de SMILE pour ce projet
                      Vous avez un projet ? Une solution ?Contactez-nous
                      S'abonner à Efficacité énergétique