Votre version de navigateur ne vous permet pas de profiter pleinement du site SMILE. Nous vous recommendons de procéder à sa mise à jour.
Retour à la liste des projets
Imprimer

Géothermie dans le métro au service de la ville

Porteur de projet

Domaines d'application

Géothermie

Production d'énergies renouvelables

Réseau de chaleur/froid

Gestion et pilotage énergétique (instrumentation et suivi)

Flexibilité & réseaux

L'action de SMILE pour ce projet

Une aide à l'identification de sources de financement

Ce projet mis en œuvre dans le cadre de la construction de la ligne b de métro automatique de Rennes Métropole associe plusieurs briques technologiques :


•    Technologie innovante de récupération de chaleur du sol par géothermie sur les infrastructures de génie civil de 4 stations de la ligne B de métro de Rennes Métropole afin d’alimenter des immeubles au-dessus de ces stations de métro (couverture des besoins de chaleur des immeubles jusqu’à 80 %)


•    Réduction des consommations d'énergie d'origine fossile (gaz et/ou électriques) et soulagement du réseau électrique


•    Volet pédagogique de sobriété énergétique avec les habitants des futurs logements


•    Suivi de la performance énergétique avec intégration du suivi des consommations, nalyses de l’impact sur le réseau électrique des différentes technologies des pompes à chaleur électriques ou gaz, et des conditions réplicabilité à l'échelle nationale et internationale.  


L'innovation porte donc à la fois sur les phases de conception, les méthodes constructives et l'exploitation.
C'est une expérimentation qui pourrait faire l'objet d'un projet de recherche scientifique multidisciplinaire sur le suivi long terme du comportement des géostructrures sol/structures et de la performance énergétique des systèmes. Elle permet également de développer une démarche de labellisation E+C- sur certains bâtiments concernés.

 

La ligne B du métro comporte en outre d'autres expérimentation d'optimisation énergétique: suppression du chauffage et de la climatisation dans les rames, optimisation de la consommation des rames, récupération de l’énergie de traction, production d’énergie renouvelable.

 

 

 

 

Les objectifs du projet :

 

  • Techniques : Développer et expérimenter un procédé technologique innovant de valorisation énergétique basé sur le captage énergétique très basse température et concevoir puis mettre en œuvre une démarche de suivi des performances énergétique en regroupant plusieurs  filières professionnelles et académiques  : thermique du bâtiment, industriels des équipements de chauffage et rafraichissement, géothermie et géologie,  génie civil des infrastructures
  • Energétiques : Mettre en œuvre 4 réseaux de chaleur/froid d'origine 100 % renouvelable pouvant couvrir 80 % des besoins de chaleur des immeubles, innover en termes de montage juridique et contractuel pour la mise à disposition de chaleur et l'exploitation des réseaux, mais aussi promouvoir une énergie renouvelable à haut potentiel de développement.
  • Environnementaux : Développer une solution énergétique renouvelable de production de chaleur ou de rafraichissement à faible impact environnemental et permettant d'améliorer le bilan carbone des immeubles nouvellement construits et de l'ouvrage souterrain : réduction d'émission de CO2 liée aux économies de consommation énergétique et à la substitution de sources d'énergie  d'origine fossile  par la source géothermique.
  • Implication des usagers : Le suivi énergétique déployé par la Métropole et KEOLIS peut permettre  aux exploitants des immeubles de développer une démarche de sensibilisation aux enjeux de la transition et de sobriété  énergétique à destination des occupants des logements.
  • Economiques : Étudier les conditions de réplicabilité d'une solution énergétique de production de chaleur, ou de rafraichissement, à faible d'investissement, présentant une rentabilité intéressante tant pour les usagers que pour le producteur.
  • Industriels & Commerciaux : Développer des procédés et savoirs faire innovants en géothermie  et génie civil pouvant générer des développements en solutions logicielles (supervision, régulation, traitement de la donnée, etc. …), équipements de production énergétique (PAC géothermique), instrumentation, procédés de construction génie civil, simulations de comportement des sols et des structures, etc. …

 

Valeur ajoutée du projet :

 

Il s’agit dans ce projet de définir  l’intégration d'un réseau géothermique entre plusieurs ouvrages urbains (immeubles de logement et stations de métro) sur l'ensemble de la chaîne de valeur et des acteurs en présence :   ingénierie,  méthodologie de construction, ,  cadres juridiques et contractuels des maîtres d'ouvrage et des exploitants .
Outre les enjeux techniques,  environnementaux et industriels issus de l'exploitation d'une ressource  et du  déploiement d'une solution innovante de chaleur renouvelable à fort potentiel de développement , c'est aussi un enjeu de création d'un modèle économique basé sur les échanges énergétiques entre des consommateurs et des producteurs  d'énergie.

 

 

Ce projet vous intéresse ?

Contactez-nous

Partenaires

Découvrir d'autres projets