Votre version de navigateur ne vous permet pas de profiter pleinement du site SMILE. Nous vous recommendons de procéder à sa mise à jour.
Retour à la liste des projets

CI-PANGO

Porteur de projet

Location

Médiathèque de Locminé
Consommation

CI-PANGO est un système d’autoconsommation mis en place pour la médiathèque de Locminé. Il consiste à installer une unité de production photovoltaïque couplée à un système de stockage ainsi qu’à un routeur énergétique (EMS). Le tout relié au réseau et au marché de l’électricité.
C’est une solution innovante pour chauffer une médiathèque de plus de 1000m² et qui est vitrée.

 

Le projet à plusieurs objectifs :

 

Le premier baisser la puissance souscrite de 30% avec un fonctionnement séquentiel des radiateurs, une anticipation des périodes de chauffage et une coupure des éclairages automatiques en fonction de l’occupation du bâtiment.


Le second, baisser la demande annuelle du réseau public d’environ 50%, avec une gestion automatisée des principaux usages électriques du bâtiment, comme intégrer les horaires et jours de fermetures dans la programmation du chauffe-eau voire de la VMC.


Le troisième, arriver à une autoconsommation du bâtiment de 80% grâce à l’installation de panneaux photovoltaïque. Soit l’électricité est utilisée en direct soit elle est stockée dans des batteries.  Ce qui permet à terme de réduire la facture énergétique de 50% grâce à leur utilisation. Ces batteries permettent de chauffer pendant 5 heures le bâtiment à pleine puissance et sont rechargées automatiquement.

 

L’innovation se trouve dans le système qui est paramétré pour aller chercher en temps réel, l’électricité la moins chère sans oublier d’augmenter le confort des visiteurs et du personnel.
Autre innovation : utiliser en marché public le Marché Global de Performance MGP. Il s’agit ici d’aller plus loin que la conception réalisation, et de confier également l’exploitation avec des sanctions si les performances ne sont pas atteintes

 

Valeurs ajoutées du projet :

 

  • Techniques :
    • Installer un système d’optimisation avec une gestion intelligente de la demande (foisonnement etc)
    • Une production solaire en autoconsommation
    • Des batteries de stockage (capacité 52Kw)
    • Un Routeur énergétique
    • Intégrer l’intelligence artificielle et des outils de prévision
    • Une ventilation double flux connectée à l’EMS remplace le simple flux initial
    • La pompe à chaleur (PAC) réversible permet de valoriser l’énergie produite l’été
  • Energétiques :
    • Développer une production énergétique d’origine renouvelable
    • Soulager le réseau lors des heures de pointe
    • Réduire la puissance appelée et donc baisser les contraintes qui pèsent sur le réseau électriqueBreton. Mais également passer de 120 KVA à moins de 84 KVA avant les travaux
    • Baisse de la demande électrique en Bretagne
    • Pour mémoire une Smartflower (EDF ENR) avait déjà été installée il y a plusieurs années, pour autoconsommation en totalité
    • Des usages électriques concernés : chauffage, éclairage, ventilation, ECS, informatique
  • Environnementaux :
    • Développer une production électrique décarbonée, verte et locale.
    • Favoriser l’absorption de pics locaux de production intermittente en la stockant pour l’utiliser lors des heures de pointe
  • Economiques :
    • Baisse de la facture énergétique du bâtiment de 50%
    • Se mettre à l’abri de l’inflation des prix finaux de l’électricité pour une grande partie des besoins.
    • Temps de retour sur investissement : 7 ans
    • Stratégie d’effacement : dépenser le moins possible en gardant le niveau de confort, voire en l’améliorant. La facture était de 20 k€ ; objectif ; diviser par 2. Ce n’est pas une tarification d’effacement car les conso sont trop faibles et il y a peu d’impact sur le réseau. En décalant les usages, l’objectif est de capter les opportunités du marché. Ex; quand l’énergie est gratuite, ou même avec des prix négatifs,  on recharge les batteries. En été, le moins cher est le PV, on stocke le  surplus.  On utilise le réseau le moins possible. E PANGO a automatisé 80 % des ordres envoyés à l’EMS
  • Industriels :
    • Être un cas de référence pour une généralisation à grande échelle
    • Permettre d’améliorer le système et ses fonctionnalités via le retour d’expérience.
  • Commerciaux : Développer d’autres systèmes similaires en France

 

 

Ce projet vous intéresse ?

Contactez-nous

Partenaires