Votre version de navigateur ne vous permet pas de profiter pleinement du site SMILE. Nous vous recommendons de procéder à sa mise à jour.
Retour à la liste des projets

TOPAZE 2.0

Porteur de projet

Location

LA BERNERIE EN RETZ – 14 logements pour le premier pilote

Domaines d'applications

Autoconsommation
Energie solaire photovoltaïque
Stockage batterie
 

Consommation

L'action de SMILE pour ce projet

Une aide à l'identification de sources de financement
Une exposition optimale
Une contribution active à la mise en oeuvre du projet smart grids

TOPAZE 2.0 est un projet de Mobilier Urbain Eclairant Hybride et Autonome développé par l’agence Nexity Foncier Conseil de Nantes, le premier mobilier urbain moderne et innovant en France, voire en Europe pour éclairer les zones d'habitation. 


TOPAZE 2.0 propose une production d’ENR sur un réseau « privé », celui de l’éclairage public comptant plusieurs points de production et de consommation avec un seul point de soutirage vers le réseau public de distribution.


Il s’agit d’un mobilier technique de nouvelle génération, éclairant, muni d’un panneau photovoltaïque, intégrant la sécurisation des coffrets fluides (basse tension, gaz, eau).  Grâce à son système de détection de présence par anticipation, la durée d'éclairage est optimisée tout en restant permanente avec quelques Watts.


Le dispositif sera installé dans des lotissements pavillonnaires privés organisés en Association Syndicale Libre (Copropriété).  

 

Valeur ajoutée du projet : 

 

  • TOPAZE intègre de l’éclairage de la voirie alimenté par batterie, rechargée par énergie solaire photovoltaïque en autoconsommation individuelle. 
  • Il permet l’ajout des fonctionnalités suivantes : 

- Un module de prise de recharge de véhicules électriques (privée, connectée à l’électricité domestique)-
- Une boite aux lettres connectée
- Une sonnette connectée 
- Un dépose colis

 

Les enjeux :

 

  • L’utilisation d’EnR (dans un 1er temps photovoltaïque et dans un 2nd temps hydraulique) dans des opérations d’aménagement foncier dans le but d’alimenter le réseau d’éclairage public, représentant 30% de la facture énergétique des collectivités. 
  • L’organisation d’une opération d’autoconsommation individuelle (ASL ou syndic de copropriété) réplicable et adapté à l’éclairage public permettant une réduction sur les charges de copropriété. 
  • Réduction de l’empreinte carbone des infrastructures et procédés sur l’intégralité du cycle de vie des dispositifs. 

Date de lancement :  2019

Ce projet vous intéresse ?

Contactez-nous

Partenaires